Formulaire de recherche

Vers une reconnaissance pérenne de la médecine complémentaire

Vendredi 15 Avril 2016

En 2009 les cantons ont largement accepté le nouvel article constitutionnel sur la prise en compte des médecines complémentaires par l’AOS. Depuis 2012, l’assurance obligatoire des soins rembourse les prestations de la médecine anthroposophique, de la médecine traditionnelle chinoise, de l'homéopathie et de la phytothérapie qu’à titre d’essai. Cette prise en charge est prévue jusqu’en 2017, date à laquelle l’étude portant sur l’efficacité de ces médecines doit prendre fin.  

 

Le Département Fédéral de l’Intérieur (DFI) annonce dans un communiqué officiel, qu’une nouvelle procédure échelonnée a été élaborée. En effet, il est difficile d’apporter la preuve que ces médecines complémentaires, comme les médecines classiques, soient efficaces, adéquates et économiques. Ainsi les médecines complémentaires vont être mises sur un pied d’égalité avec les autres disciplines remboursées par l’AOS, sous certaines conditions et seront soumises au principe de confiance.

 

Les choses avancent pour la médecine complémentaire. Actuellement remboursée qu’à titre d’essai, cette nouvelle procédure, qui durera jusqu’au 30 juin 2016, a comme objectif de prolonger les remboursements de l’AOS et donc de reconnaitre la légitimité de ce type de médecine. 

Pour lire le communiqué de presse dans son intégralité, veuillez cliquer ici.

 

 

Prochaine formation

  • Les bienfaits des minéraux pour la santé

    Public : Diététiciens, Médecins, Naturopathes, Pharmaciens
    Date : Mercredi 7 Novembre 2018, 09:00
    Lieu : Hôtel Best Western - Ch. des Champs Blancs - 1279 Chavannes-de-Bogis

Partager cette page avec un ami

Merci de remplir les champs ci-dessous pour partager cette page avec un ami. Tous les champs sont obligatoires.

Vous
Votre ami